Notre projet pour la SPA en 2022

Par Alain Lambert, administrateur de la SPA et tête de liste de l’équipe VOCATION ANIMALE

En devenant administrateur en avril 2021, j’ai pu constater à quel point la direction actuelle de la SPA accordait plus d’importance à la parole des directeurs marketing, des partenaires financiers, des cabinets de communicants de tous poils qu’aux personnes qui connaissent vraiment la protection animale. C’est pourquoi j’ai décidé de présenter une liste aux élections de la Société Protectrice des Animaux qui se dérouleront le Samedi 25 juin 2022. Elle est composée exclusivement d’acteurs de terrain qui ont véritablement une vocation animale. Voici son programme :

Pour que dès 2022 vos dons retrouvent la véritable voie de la protection des animaux, sans être gaspillés dans des opérations inadaptées et coûteuses, votez pour l’équipe Vocation Animale. Une équipe composée de personnes de terrain et pour qui la SPA doit être :

  1. Une association qui améliore le sort de ses protégés en créant ou en reprenant des refuges familiaux qui ne détruisent pas le lien entre les humains et les animaux (surtout pas des gros refuges fourrières) et qui donne une plus grande autonomie aux salariés, une plus grande reconnaissance des bénévoles de terrain en favorisant réellement l’adoption responsable.
  2. Une association qui gère mieux la problématique des chiens difficiles avec la création de clubs d’éducation canine dans chaque refuge pour éviter d’avoir des animaux désocialisés qui restent beaucoup trop longtemps dans des cages. Une SPA qui développe réellement la pratique de la médiation animale (intervention d’un animal dans une relation thérapeutique, éducative ou sociale) pour montrer que les animaux adoptés peuvent être de formidables compagnons de vie.
  3. Une association qui gère son patrimoine financier et immobilier de façon efficace, décente et juste en ne gaspillant pas l’argent des animaux dans des locations d’hôtels particuliers, l’achat de biens inutilisables, la stagnation de biens légués ou la rémunération de cabinet privés d’audit, de communication et de sociétés marchandes.
  4. Une association qui œuvre pour la création d’une Coopérative de la Protection Animale ouverte à toutes les associations animalières pour acheter des aliments de meilleure qualité des produits techniques ou vétérinaires.  Une SPA qui crée des partenariats, non pas avec des vendeurs d’essuie-tout ou des organisations financières peu vertueuses mais des associations qui défendent la faune sauvage et militent contre l’élevage industriel et intensif. Une SPA qui collecte des fonds seulement dans les départements où elle a des installations.
  5. Une association qui souhaite organiser des campagnes massives de stérilisation afin que la misère et la prolifération des chiens et chats d’OUTRE-MER soient mieux contrôlées et favoriser des rapatriements plus massifs d’animaux dans nos refuges de métropole. Pour la Corse, compte-tenu du budget alloué, améliorer les conditions de vie des animaux gardés par la SPA.
  6. Une association avec une équipe resserrée de directeurs et de cadres au siège qui établit une nouvelle grille des salaires avec des rémunérations plus importantes pour les salariés du terrain. Une SPA qui forme ses agents et ses bénévoles dans un Institut Interne des Métiers de la Protection Animale en partenariat avec des organismes scolaires et universitaires et pas des sociétés commerciales extérieures.
  7. Une association qui est dirigée par des personnes qui ont une véritable vocation animale et qui ne veulent pas se mettre en valeur ou faire carrière en utilisant l’argent des donateurs. Une SPA, par exemple, qui met le « droit des animaux » en avant mais pas la création d’un poste rémunéré de « défenseur » des droits des animaux !

ATTENTION ! Si vous souhaitez voter et nous soutenir aux élections de la SPA, vous devez être adhérent titulaire avant le 15 mai 2022. Voici le lien pour adhérer à la Société Protectrice des Animaux